Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

Depuis la fin du confinement, l’équipe du centre chorégraphique a repris le chemin des bureaux et nous sommes ravis de pouvoir accueillir de nouveau des artistes en résidence. A cette occasion nous proposerons des répétitions publiques durant tout l’été.

En raison de la crise sanitaire actuelle et afin de vous accueillir dans les meilleures conditions, nous rappelons que les réservations pour les événements ayant lieu au ccn même gratuits sont obligatoires – jauge très limitée.
Le port du masque dans nos locaux pour vos déplacements est aussi obligatoire ; du gel hydroalcoolique sera mis à votre disposition aux points d’accueil.

 

Collaborateurs artistiques

Flora Pilet

Flora Pilet s’est formée à la danse contemporaine d’abord dans les cours d’Isabelle Journiac, puis au conservatoire d’Orléans. Elle poursuit sa formation à Paris en parallèle d’études de philosophie à Paris VIII. Elle s’intéresse à différentes pratiques somatiques et au contact improvisation issues de l’enseignement de Patricia Kuypers, Alain Monterbran, Benoit Lachambre, Sarah Shelton Man, Fabrice Ramalingom/ Elle découvre la danse butô et suit  l’enseignement de Sumako Koseki.
Dans le cadre de stages professionnels, elle rencontre le travail d’Alain Platel, Patrick Bonté, Mathilde Monnier, Nasser Martin Gousset. Elle monte une première structure (cie Abrutis(m)e) qu’elle partage avec différents collaborateurs qui lui permet de s’essayer à ses premières écritures chorégraphiques (La tête de l’Autruche, Enaï, Moira).
En 2010 elle s’installe à Caen et passe son Diplôme d’Études Chorégraphiques au Conservatoire Régional. Elle collabore avec le scénographe Alexandre Serrano sur une série de performance entre installation numérique et danse, réalise un film autour des figures mythologiques d’Ariane, Pénélope et Hélène.
Elle développe un travail d’ateliers chorégraphiques auprès des patients de l’Établissement Public de Santé Mentale de Caen en partenariat avec le théâtre de Caen et le musée des Beaux-Arts. Suite à un stage de Body Weather avec Sherwood Chen elle part à San Francisco travailler en tant qu’assistante chorégraphique pour la cie HeadMistress. 
A la suite de son diplôme elle rencontre le dramaturge et metteur en scène Alexandre Le Petit avec qui elle co-écrit son premier solo 10, rue Condorcet en 2015, ensemble ils refondent l’association qui devient la cie NOESIS.

Depuis 2013, elle travaille également en tant que contributrice au sein de institut nomade, ainsi qu’au sein du collectif de théâtre MIND THE GAP. Elle travaille en tant qu’interprète et assistante chorégraphique pour plusieurs compagnies (Cie Dernier Soupir, Cie Moi Peau, Cie Sur le Pont)

Son projet