Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

Ana Rita Teodoro

Accueil studio - répétitions publiques

Fofo ? En anglais, on dirait cute, en japonais « kawaï » et en français « mignon », ou plutôt « mimi », voire « trop mimi ». Dans sa nouvelle création, la chorégraphe portugaise Ana Rita Teodoro explore l’esthétique kawaï, particulièrement en vogue chez les jeunes Japonais et généralement analysée comme phénomène consumériste car limitant la distance critique vis-à-vis de l’objet. Pourtant une autre approche discerne derrière l’aspect régressif du « fofo » un possible geste émancipateur, un espace refuge face à la violence du monde notamment pour les adolescents.
S’appuyant à la fois sur les techniques de contact improvisation et sur le butoh de Kazuo Ohno – notamment ses danses travesties où le corps transite d’un état enfantin à vieux – Ana Rita Teodoro travaillera sur l’idée de corps adolescent, comme lieu de métamorphoses. La scénographie de Sallahdyn Khatir, dans laquelle le spectateur pourra s’immerger, sera un des éléments essentiels de la pièce et reposera sur des associations de matières douces ou évocatrices (peluche, plastique, etc) et des formes simples et infantiles façon « barbapapas ». L’approche de l’espace physique et sonore, scindé en trois territoires (celui des danseurs, celui de l’imaginaire au loin et celui des spectateurs), sera articulée avec la chorégraphie afin de mettre en valeur les mouvements des quatre danseurs. Dans un rapport à la fois frontal et intime.

 

Danseuse et chorégraphe portugaise, Ana Rita Teodoro est diplômée du CNDC d’Angers et de l’université Paris 8, où elle a débuté son projet Délirer l’Anatomie. Son intérêt pour le butoh de Tatsumi Hijikata lui a valu la bourse de « Aperfeiçoamento Artistico » (Perfectionnement Artistique) de la Fondation Calouste Gulbenkian pour étudier avec Yoshito Ohno. Elle a également reçu l’Aide à la recherche et au patrimoine en danse du Centre national de la danse (CN D, Pantin) pour approfondir sa recherche sur le Studio du butoh de Kazuo Ohno. Ana Rita Teodoro a étudié le corps à travers l’anatomie, la paléontologie et la philosophie avec Sofia Neuparth au C.E.M (Centre En Mouvement) et a pratiqué le Qi Gong à l’École de médecine traditionnelle Chinoise de Lisbonne.
Elle a signé les pièces MelTe, la collection Délirer L’Anatomie—Orifice Paradis & Rêve d’Intestin et Plateau & Pavillon, Assombro (Fantôme Méchant), et a collaboré avec des artistes tels que Marcia Lança, Laurent Pichaud, João dos Santos Martins et Marcela Santander Corvalàn. Ana Rita Teodoro est artiste associée au CN D depuis 2017.

+ Suite

Distribution

Conception et chorégraphie
Ana Rita Teodoro

Scénographie
Sallahdyn Khatir

Création et régie lumière
Eduardo Abdala

Avec
Marcela Santander Corvalàn, Kazuki Fujita, João Dos Santos Martins et Ana Rita Teodoro

 

Production exécutive Associação Parasita en partenariat avec Hei
Coproduction CN D, centre chorégraphique national de Caen en Normandie (accueil-studio), Materiais Diversos, Fundação GDA, Fondation d’entreprise Hermès New Settings#9
Avec le soutien de Alkantara

Dates et lieu

janvier 2019

  • 31
    CCN de Caen en Normandie 19h00

Billetterie

entrée libre – réservations CCN
communication@ccncn.eu
02 31 85 83 95 (du lundi au vendredi, 14h à 18h)