Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

Anne Collod

Accueil studio - répétitions publiques

Connue pour son exploration de la danse post-moderne américaine des années 1960, notamment pour son travail avec Anna Halprin, Anne Collod remonte encore le temps avec Moving alternatives et pose un regard aussi bien rétrospectif que prospectif sur l’œuvre de Ruth Saint-Denis et Ted Shawn. Considérés comme les fondateurs, au début du XXe siècle, avec Isadora Duncan et Loïe Füller, de la danse moderne américaine, ils furent les premiers à s’intéresser aux danses extra-occidentales et à y puiser largement pour nourrir leur conception d’une nouvelle danse. C’est la question de l’altérité, centrale dans leur œuvre, qui intéresse ici Anne Collod. Revisitant leur répertoire, Moving alternatives s’attachera aux différentes figures de l’autre dans le genre et dans l’exotisme qui y sont représentées. Vues comme avant-gardistes à l’époque, leurs danses ne sont pas sans soulever de problèmes d’ordre politique dans le contexte actuel de questionnement sur le genre et sur l’appropriation culturelle. Entourée par une équipe de six danseurs issus de cultures et d’expériences d’une grande diversité, et pour la plupart chorégraphes, Anne Collod envisage de repenser cet héritage à travers la recréation de deux soli de Ruth Saint Denis et d’extraits de pièces de groupe de Ted Shawn, assortie de différentes propositions des danseurs. L’esthétique proche de la performance, l’approche musicale et la réinterprétation des costumes contribueront également au débat.

 

Danseuse et chorégraphe, par ailleurs diplômée en biologie et en environnement, Anne Collod a été interprète chez différents chorégraphes avant de plonger dans la recréation d’œuvres chorégraphiques du début du XXe siècle en cofondant le Quatuor Albrecht Knust. Poursuivant cette exploration d’œuvres sur le thème des « utopies du collectif », au sein de l’association …& alters, elle collabore avec la chorégraphe américaine Anna Halprin, pionnière de la danse post-moderne, et recrée Parades and changes en 2008, une pièce phare de 1965, suivie en 2011 de Parades and changes, replay in expansion. D’Anna Halprin toujours, suivra, en 2016, la recréation de la Blank Placard dance, une performance urbaine inspirée des mouvements protestataires des années 1960. En 2014, elle créé le Parlement des invisibles une pièce issue de ses recherches autour des danses macabres au Mexique et au Japon. En résidence à la Briqueterie/ CDC du Val de Marne, de 2014 à 2017, Anne Collod est également praticienne de la méthode Feldenkrais.

+ Suite

Distribution

Conception, direction artistique
Anne Collod

Chorégraphie
Anne Collod en collaboration avec les interprètes Ruth Saint-Denis & Ted Shawn

Interprétation
Sherwood Chen, Ghyslaine Gau, Nitsan Margaliot, Calixto Neto, Paula Pi, Shantala Shivalingappa

Création sonore
DJ Prieur de la Marne

Création lumière
Florian Leduc

Création costumes
La Bourette

Collaboration artistique
Matthieu Doze, Cécile Proust

 

Production association … & alters
Coproductions et partenaires (en cours) Festival Montpellier Danse, Grande Halle de La Villette, Théâtre de Nîmes, Théâtre le Vivat-Armentières, La Maison – CDCN d’Uzes, Le Gymnase – CDCN de Roubaix, CCN de Nancy – Ballet de Loraine, CCN de Caen en Normandie (accueil-studio).
Avec le soutien du Théâtre Jean Vilar – Vitry, du Théâtre de Vanves et de Buda-Courtrai dans le cadre des accueils en résidence. Arsenal/Cité musicale – Metz, CCNO – Orléans. Festival Latitudes contemporaines – Lille, Kaaitheater- Bruxelles, Buda Courtrai (avec le Festival Next).
Avec le soutien d’Arcadi Ile-de-France

Dates et lieu

juin 2019

  • 06
    CCN de Caen en Normandie 19h00

Billetterie

entrée libre – réservations CCN
communication@ccncn.eu
02 31 85 83 95 (du lundi au vendredi, 14h à 18h)