Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

[Annulé] Cindy Van Acker

Accueils-studio

Cin­dy Van Acker embarque onze dan­seurs, un groupe under­ground japo­nais et le plas­ti­cien Romeo Cas­tel­luc­ci dans une recherche au long cours sur le corps mémoire.

Avec onze dan­seurs au pla­teau et Romeo Cas­tel­luc­ci à la scé­no­gra­phie, Without refe­rences de Cin­dy Van Acker pro­met une nou­velle fois d’être une pièce de grande ampleur. Pour cette créa­tion pré­vue en mars à la Comé­die de Genève, la cho­ré­graphe belge s’entoure éga­le­ment de Goat, groupe de musique emblé­ma­tique de la scène under­ground japo­naise. A contra­rio de ce que le titre Without refe­rences sug­gère, Cin­dy Van Acker explore la ques­tion de la trace et de la mémoire à tra­vers un pro­ces­sus de recherche rigou­reux et excep­tion­nel­le­ment long. Dès décembre 2018, elle a éla­bo­ré onze soli, nom­més Sha­dow­pieces, pièces de l’ombre, en étroite col­la­bo­ra­tion avec ses onze dan­seurs. For­gés sur mesure à par­tir de ce qui fait trace dans le corps de cha­cun, ces tra­vaux pré­pa­ra­toires ne sub­sistent que sous forme de traces dans la créa­tion finale. Cette recherche sur les corps mémoire se réfère éga­le­ment aux pho­to­gra­phies de cica­trices de Sophie Ris­tel­hue­ber. Le plas­ti­cien Romeo Cas­tel­luc­ci, qui n’en n’est pas à sa pre­mière col­la­bo­ra­tion avec Cin­dy Van Acker, tra­vaille­ra autour de l’idée de scène-mémo­rial à par­tir des dif­fé­rentes réflexions de la cho­ré­graphe sur le rap­port à l’espace. La lumière et la musique creu­se­ront éga­le­ment les ques­tions de permanence/impermanence, de refuge et de risques. Avec Without refe­rences, la cho­ré­graphe inter­roge la plu­ra­li­té des formes et des durées pour échap­per à l’illusion de l’immédiateté.

Dan­seuse et cho­ré­graphe belge ins­tal­lée en Suisse, Cin­dy Van Acker débute par une for­ma­tion clas­sique. Après avoir avoir dan­sé au Bal­let royal de Flandres et au Grand théâtre de Genève, elle se tourne vers la danse contem­po­raine dans les années 90. Elle fonde la com­pa­gnie Greffe en 2002, avec la créa­tion de Corps 00:00 qui lui a valu une recon­nais­sance inter­na­tio­nale. Elle a signé une ving­taine de pièces pour sa com­pa­gnie, ain­si que des créa­tions pour le Bal­let de Lor­raine, le Bal­let du Grand Théâtre de Genève et pour P.A.R.T.S. Une com­po­si­tion méticuleuse, des mou­ve­ments épurés et une approche qua­si scien­ti­fique des connec­tions entre le corps, le men­tal, le son et le rythme carac­té­risent son écri­ture. Des col­la­bo­ra­tions avec la cho­ré­graphe Myriam Gour­fink, le scénographe Vic­tor Roy, le com­po­si­teur Mika Vai­nio et le met­teur en scène Romeo Cas­tel­luc­ci jalonnent son parcours.

+ Suite

Distribution

Concept, chorégraphie
Cindy Van Acker

Assistante chorégraphe
Maud Blandel

Danseur.euses
Stéphanie Bayle, Matthieu Chayrigues, Louis Clément Da Costa, Aurélien Dougé, Sonia Garcia, Yuta Ishikawa, Maya Masse, Anna Massoni, Philippe Renard, Daniela Zaghini, en cours

Musique
Goat (jp)

Scénographie
Romeo Castellucci

Assistant scénographe
Victor Roy

Construction scénographie
Les Ateliers de la Comédie de Genève

Lumières
Victor Roy et Cindy Van Acker

Costumes
Marie Artamonoff

Durée
1h

 

Production : Cie Greffe
Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings
Coproduction (en cours) : La Comédie de Genève, Concertgebouw Brugge, MC93 — Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, ICI — centre chorégraphique
national Montpellier - Occitanie / Pyrénées Méditerranée / Direction Christian Rizzo, CCN de Caen en Normandie, direction Alban Richard
Soutien à la production : Theater Freiburg
La Compagnie Greffe bénéficie d’une convention de soutien conjoint de la Ville de Genève, du Canton de Genève et de Pro Helvetia pour la période 2009-2020.

Dates et lieu

janvier 2021

  • 28
    ccn de Caen en Normandie 19h00

Billetterie

Événement annulé