Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant

Accueils-studio

Très pré­sent à Caen cette année, Fran­çois Chai­gnaud s’a­vère un cho­ré­graphe déci­dé­ment curieux de tout. On l’a vu se pen­cher sur l’ambiguïté de genre dans la tra­di­tion ibé­rique, on le retrouve cette fois fas­ci­né par la musique céleste d’Hil­de­garde de Bin­gen dont il entre­prend, avec la musi­cienne Marie-Pierre Bré­bant, de nous faire entendre l’in­té­gra­li­té du réper­toire connu, dans une ver­sion pour voix et ban­du­ra. L’art d’Hil­de­garde de Bin­gen, grande mys­tique née sur les bords du Rhin au XIIème siècle, trans­cende de nom­breux domaines pour témoi­gner d’un lien cos­mique entre l’homme et l’univers. Son apport excep­tion­nel concerne aus­si bien les sciences, en par­ti­cu­lier la méde­cine, que la musique, la lit­té­ra­ture et l’en­lu­mi­nure. Dotées d’une struc­ture répé­ti­tive et com­plexe ses Har­mo­nies célestes n’étaient pas des­ti­nées au concert mais plu­tôt à un contexte médi­ta­tif de louanges et de soins. En rani­mant cet art exta­tique, Chai­gnaud et Bré­bant sou­haitent aus­si témoi­gner d’une cer­taine dimen­sion magique de l’Europe médié­vale aujourd’hui oubliée. Les par­ti­tions d’origine contiennent uni­que­ment la ligne mélo­dique du chant et ne men­tionnent aucun ins­tru­ment. Le recours à la ban­du­ra (ins­tru­ment tra­di­tion­nel ukrai­nien proche du luth) est un choix ins­pi­ré par son timbre et par les pro­pos de la Béné­dic­tine en faveur des ins­tru­ments. Pour cette per­for­mance (qui dans sa forme finale sera d’une durée de 4h envi­ron), les deux artistes entendent créer une sorte de havre, dans lequel les sons, les corps et les images peuvent soi­gner autant qu’ils mobi­lisent, émeuvent et hypnotisent.

Fran­çois Chaignaud
Diplô­mé du CNSM de Paris en 2003, Fran­çois Chai­gnaud col­la­bore avec plu­sieurs cho­ré­graphes, notam­ment Boris Char­matz, Emma­nuelle Huynh, Alain Buf­fard et Gilles Jobin. Depuis 2004, il créé des per­for­mances où s’articulent danses et chants en pui­sant aux réfé­rences les plus diverses — de la lit­té­ra­ture éro­tique aux arts sacrés. Ses recherches concernent tout aus­si bien les pré­cur­seurs de la moder­ni­té cho­ré­gra­phique que les avant-gardes actuelles, les tech­niques du bal­let clas­sique que les danses urbaines non scé­niques. Fran­çois Chai­gnaud est éga­le­ment his­to­rien. Depuis 2005, il col­la­bore avec Ceci­lia Ben­go­lea avec laquelle il créé une dizaine de pièces, au sein de la com­pa­gnie Vlo­va­job Pru.

Marie-Pierre Bré­bant
Musi­cienne de for­ma­tion clas­sique, Marie-Pierre Bré­bant pra­tique le réper­toire renais­sance et baroque sous toutes ses formes : aus­si bien cho­ré­gra­phique, notam­ment comme inter­prète de Béa­trice Mas­sin, que musi­cal, en orchestre et for­ma­tion de musique de chambre. Paral­lè­le­ment à cette pra­tique, son inté­rêt pour une concep­tion de la musique comme objet artis­tique l’a ame­née à col­la­bo­rer avec des artistes de théâtre tels que Richard Fore­man, Grand Maga­sin, Xavier Bous­si­ron et Sophie Per­ez ou encore avec le plas­ti­cien Théo Mer­cier pour Radio Vin­ci Park (2016) aux côtés de Fran­çois Chaignaud.

+ Suite

Distribution

Conception et interprétation
François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant

Chant et danse
François Chaignaud

Bandura et adaptation musicale
Marie-Pierre Brébant
D’après l’œuvre musicale d’Hildegarde de Bingen (1098-1179)

Scénographie
Arthur Hoffner

Création Lumière
Philippe Gladieux

Création et mise en espace sonore
Christophe Hauser

Régie générale
Anthony Merlaud / François Boulet

Prosodie latine
Angela Cossu

Administration/production
Barbara Coffy-Yarsel, Chloé Schmidt, Jeanne Lefèvre, Clémentine Rougier

Diffusion
Sarah de Ganck/ART HAPPENS

Production Vlovajob Pru
Coproduction Bonlieu Scène nationale Annecy – Kunstenfestivaldesarts, Bruxelles, Belgique – Pact Zollverein, Essen, Allemagne – centre chorégraphique national de Caen en Normandie, dans le cadre de "l'Accueil-Studio "/ Ministère de la Culture – BIT Teatergarasjen Bergen, Norvège – Arsenal/Cité musicale, Metz – CN D Centre national de la danse – MC93 - Maison de la Culture Seine-Saint-Denis, Bobigny — Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon — La Bâtie - Festival de Genève, Suisse — TANDEM, Scène nationale
Soutiens Villa Noailles, Hyères – CN D Centre national de la danse (accueil en résidence) Pantin – BoCA (Biennale of Contemporary Art) Porto, Portugal — La Métive lieu international de résidence de création artistique (accueil en résidence), Moutier d’Ahun – FRAC Franche-Comté, Besançon (accueil en résidence) – Accueil en résidence, Les Subsistances, Lyon.
Remerciements Lucie Jolivet, Lyubomyr Shevchuk

Vlovajob Pru est subventionnée par le Ministère de la Culture (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes) et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
François Chaignaud et Cecilia Bengolea sont artistes associés à Bonlieu Scène nationale Annecy.

Dates et lieu

avril 2019

  • 18
    CCN de Caen en Normandie 19h00

Billetterie

entrée libre – réservations CCN
communication@ccncn.eu
02 31 85 83 95 (du lundi au vendredi, 14h à 18h)