Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

Good Boy

Spectacles en partenariats

20 ans après la créa­tion de Good Boy, dans ce lieu de toutes les expé­ri­men­ta­tions que fut la Ména­ge­rie de verre à Paris, le dan­seur Mat­thieu Doze reprend la pièce trans­mise par le cho­ré­graphe Alain Buf­fard au moment de sa mort en 2013. Affir­mé à la pre­mière per­sonne, le corps se révèle ici dans toute sa fra­gi­li­té, à rebours du corps tech­nique et per­for­mant de la danse. Solo à la plas­ti­ci­té qua­si cli­nique, tra­ver­sé par la mala­die et la mort, Good Boy pro­dui­sit un véri­table choc chez ceux qui virent la pièce en 1998. Ela­bo­ré avec un mini­mum de moyens, Good boy sou­le­vait des ques­tions comme celles de l’identité et de la fonc­tion­na­li­té qui n’ont rien per­du aujourd’hui de leur acui­té. « Pour­quoi pas reprendre le corps à zéro, inven­ter une nou­velle géo­gra­phie arti­cu­laire, s’of­frir une autre gram­maire orga­nique… Fabri­quer un corps inutile, – c’est-à-dire lui per­mettre d’ac­cé­der à un sta­tut artis­tique… » écri­vait en pré­am­bule le cho­ré­graphe qui, dans un geste inau­gu­ral mémo­rable, se bâillon­nait le sexe avec un large pan­se­ment. Super­po­sant slips kan­gou­rou et boîtes de médi­ca­ments, comme autant d’images fortes, Alain Buf­fard signait là une pièce abso­lu­ment unique, impo­sant aus­si­tôt son nom de chorégraphe.
Inves­ti aujourd’hui par un autre corps, celui de Mat­thieu Doze, qui fut assis­tant d’Alain Buf­fard à la créa­tion, Good Boy se trouve pérennisé.
Un geste à la fois vivant et mémo­riel, ins­crit dans l’histoire de l’art.

+ Suite

Distribution

Conception
Alain Buffard

Assistant et interprète
Matthieu Doze

Accompagnement artistique
Fanny de Chaillé

Accompagnement technique
Christophe Poux

Musique
(Source disque Collection Palix) Andante de la sonate n°1 en si mineur de J.S. Bach, BWV 1014 par Glenn Gould et Jaime Laredo, Good boy par Kevin Coyne, New York, New York par Wendy Mae Chambers

Production Association PI:ES Alain Buffard
Coproduction CN D Centre national de la danse, le Théâtre de Nîmes – scène conventionnée d’intérêt national - danse contemporaine - art et création.
Résidence CN D Centre national de la danse
Remerciements à la Ménagerie de Verre Paris et au Musée de la danse / Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne.
GOOD BOY (2017) s’inscrit dans l’évènement « Alain Buffard Spectacles, colloque, exposition» produit par le CN D Centre national de la danse, et l’Association PI:ES Alain Buffard, avec la Fondation d’entreprise Hermès, le Musée national d’art moderne / Centre de création industrielle, les Spectacles vivants – Centre Pompidou, le Théâtre de Nîmes - scène conventionnée d’intérêt national – danse contemporaine - art et création, La Maison - CDCN Uzès Gard Occitanie et soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication - Direction générale de la création artistique - Délégation à la danse et la Région Occitanie à l'occasion du dépôt des archives d'Alain Buffard et de sa compagnie PI : ES au CN D Centre national de la danse.

Partenaires

Avec la Comédie de Caen – CDN de Normandie
Festival Ecritures partagées

Bords de scène le 08 février à l’issue de la représentation

 

Avec le Centre LGBTI de Normandie :
Un stand de prévention et de dépistage du Sida est proposé par l’association du Centre LGBTI de Normandie lors de cette soirée, de 19h à 21h.
N’hésitez pas à aller à leur rencontre.
Plus d’infos sur www.centrelgbt-normandie.fr

 

Dates et lieu

février 2019

  • 08
    CCN de Caen en Normandie 20h00

Billetterie

Comédie de Caen
Tarifs de 25€ à 8€
accueil@comediecaen.fr
02 31 46 27 29 (du lundi au vendredi, de 14h à 18h)