Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

[Annulé] Jonathan Drillet & Marlène Saldana

Accueils-studio

Un revi­val de Cats, la comé­die musi­cale au suc­cès pla­né­taire, en ver­sion fin du monde ? Tel est vrai­sem­bla­ble­ment le point de départ de Utsu mono to uta­ru­ru mono (ceux qui frappent et ceux qui sont frap­pés), nou­veau pro­jet du duo Jona­than Drillet et Mar­lène Sal­da­na, dont la créa­tion est pré­vue pour 2021. Ima­gi­nons les mêmes per­son­nages 40 ans après la créa­tion du show ori­gi­nel, vieux félins aban­don­nés sur la scène de leur suc­cès pas­sé, ava­chis sur une litière sale, ils s’apprêtent à don­ner leur ultime repré­sen­ta­tion : un spec­tacle sur l’économie mon­diale deve­nue folle, l’anthropocène et la catas­trophe écologique.
Fami­liers des méta­phores ani­ma­lières pour mieux abor­der le poli­tique contem­po­rain, façon La Fon­taine, Jona­than Drillet et Mar­lène Sal­da­na campent leur fable du côté de ce Japon obsé­dé par les fan­tômes et par cette lit­té­ra­ture de la catas­trophe née après Hiro­shi­ma et ravi­vée par Fuku­shi­ma. Utsu mono to uta­ru­ru mono s’annonce comme une sorte de Kai­dan, ces récits d’apparitions étranges, trans­plan­té quelque part entre le Kabu­ki et Broad­way, dans un espace scé­nique signé par le plas­ti­cien Théo Mer­cier, qui devrait prendre la forme d’une litière géante et d’un arbre à chat surdimensionné.

Inter­prètes et per­for­meurs auprès de nom­breux met­teurs en scène et cho­ré­graphes (Chris­tophe Hono­ré, Boris Char­matz, Hubert Colas, Yves-Noël Genod, Jona­than Cap­de­vielle, le ZEREP, Ryan Kel­ly & Bren­nan Gerard…) Jona­than Drillet et Mar­lène Sal­da­na créent des spec­tacles ensemble depuis 2008 sous l’étendard des Upsbd – The Uni­ted Patrio­tic Squa­drons of Bles­sed Dia­na. Créa­teurs pro­lixes, ils ont déjà une dizaine de pièces à leur actif, dont : Le Prix Kadha­fi, Déjà mou­rir c’est pas facile, Un alli­ga­tor deux alli­ga­tors ohé ohé, Dor­mir som­meil pro­fond : l’aube d’une odys­sée, Com­bat de reines : finale can­to­nale, Fuyons sous la spi­rale de l’escalier pro­fond, Le sacre du prin­temps arabe… A che­val entre le théâtre, la danse, la per­for­mance, la comé­die musi­cale, ces adeptes du masque, de cos­tumes très tra­vaillés et d’artifices scé­niques mul­tiples, col­la­borent avec une équipe de fidèles que l’on retrouve d’une créa­tion à l’autre.

+ Suite

Distribution

Conception
Marlène Saldana & Jonathan Drillet

Scénographie
Théo Mercier

Musique
Laurent Durupt - Featuring original songs by Regina Spektor, Rebeka Warrior, PenG

Maquillages
Sébastien Poirier, Roch Bambou

Lumières
Fabrice Ollivier

Son
Guillaume Olmeta

Avec
Mark Lorimer, Dalila Khatir, Guillaume Marie, Stephen Thompson, Audrey Aubert, Christophe Ives, Angèle Micaux

Production The United Patriotic Squadrons of Blessed Diana
Coproduction Nanterre-Amandiers CDN, centre chorégraphique national de Caen en Normandie (Accueil-studio)