Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

Loïc Perela

Accueils-studio

Le tra­vail de Loïc Per­ela pro­cède d’une logique de la sen­sa­tion. En par­fait alchi­miste, le cho­ré­graphe met en place un espace, des corps, du son, de la lumière, des évé­ne­ments, des limites tem­po­relles pour que dif­fé­rents phé­no­mènes puissent se mani­fes­ter et atteindre les visi­teurs. Les notions de trans­for­ma­tion et de flui­di­té seront au cœur de Poly qui s’affirme comme un pay­sage mou­vant afin d’ouvrir les sens et les esprits. Avec cette nou­velle pièce, Loïc Per­ela exprime le désir de décons­truire les atten­dus trop res­tric­tifs de l’identité sociale, de l’espace et du temps. Cha­cun, chaque situa­tion, affirme Per­ela, contient une somme de pos­sibles qui nous demeurent sou­vent cachés. Com­bi­nant ces pos­sibles dans un mou­ve­ment per­pé­tuel, Poly s’annonce comme une expé­rience libé­ra­trice, la pro­messe de rela­tions plus douces. Poly­pho­nie des sons, des corps, des per­cep­tions, des sen­sa­tions, des signi­fi­ca­tions… Le pré­fixe « poly » qui vient du grec « plu­sieurs » est à com­prendre ici moins en terme de quan­ti­té que de qua­li­té. Les sons pro­duits par les mou­ve­ments, les frot­te­ments, la res­pi­ra­tion, les pas, les voix aus­si, seront enre­gis­trés et trans­for­més. Idem pour la lumière et les corps. La pièce sera por­tée par cinq interprètes.

Cho­ré­graphe fran­çais basé à Rot­ter­dam, Loïc Per­ela est un artiste euro­péen rela­ti­ve­ment mécon­nu dans son pays d’origine. For­mé à la danse clas­sique à l’ENSDM de Mar­seille puis au CNSMDP de Paris, il a tra­vaillé comme dan­seur pour dif­fé­rentes com­pa­gnies euro­péennes — IT dan­sa à Bar­ce­lone, Don­lon Dance Com­pa­ny à Saar­brü­cken et la Sca­pi­no Bal­let à Rot­ter­dam — de 2004 à 2008, date à laquelle il s’est ins­tal­lé en Hol­lande et a débu­té ses propres pro­jets comme cho­ré­graphe indé­pen­dant. En rési­dence au sein de Dan­sa­te­liers à Rot­ter­dam depuis 2012, Loïc Per­ela a reçu le prix de l’émergence des Dutch Dance Days, en 2015. Aujourd’hui il enseigne le bal­let pour dif­fé­rentes com­pa­gnies et aca­dé­mies à tra­vers les Pays Bas. Enga­gé dans une démarche expé­ri­men­tale cen­trée sur les sen­sa­tions, le cho­ré­graphe place le corps du spec­ta­teur au centre du pro­ces­sus et créé des évé­ne­ments visant à dépla­cer l’espace, le temps, le son, les corps et les esprits.

+ Suite

Distribution

Conception, Chorégraphie
Loïc Perela

Interprètes
Paulina Vogel, Lisa Kasman, Laurent Delom de Mézerac, Dominik Feistmantl, Nicole van de Berg

Dramaturgie
Anne Kersting

Régisseur son
Valentijn Berkhout

Création lumière
Ellen Knops

Creative Manager
Agnese Rosati

Coproduction Stichting Colab et centre chorégraphique national de Caen en Normandie (Accueil-studio)
Soutien Ville de Rotterdam
Loïc Perela est soutenu par Dansateliers Rotterdam

Dates et lieu

février 2020

  • 27
    ccn de Caen en Normandie 19h00

Billetterie

entrée libre – réservations CCN
communication@ccncn.eu
02 31 85 83 95 (du lundi au vendredi, 14h à 18h)