Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

IMPORTANT : Suite aux annonces gouvernementales instaurant un nouveau confinement national, retrouvez toutes les informations sur les annulations.

Marin Fouqué : Mémo

Bourse d’écriture

« Le roman prendra son chemin, je n’aurais qu’à le suivre. Bien entendu, j’ai un point de départ : la mémoire, celle qui flanche. Bien-entendu, j’ai des envies : écrire sur un quarantenaire vivant de récompenses reçues pour les chiens qu’il a lui-même volés / écrire sur un vieux châtelain souffrant du syndrome de Diogène, accumulant déchets et déjections parmi des tableaux de maîtres, recouvrant hectare après hectare de demeure / écrire sur la mémoire du corps, ses cicatrices, ses postures, ses déformations, ses chutes, et ce que l’on révèle de sa vie lorsqu’on se met à danser / écrire sur un jeune homme souffrant de paranoïa, persuadé que la DGSI a placé un écouteur au fond de son oreille, perdant petit à petit ses accroches au réel / écrire sur une femme qui a réussi à échapper à son agresseur en ouvrant la portière d’une voiture lancée à pleine vitesse sur l’autoroute, propulsant son corps hors de tout danger et en se découvrant une force, sérénité folle / écrire l’histoire d’un ultra de l’AS-Saint-Etienne, vivant dans l’ombre des rêves de son père, attendant la mort de ce dernier comme le retour de la grande période des Verts / écrire la réunion de tous ces parias, l’organisation d’une microsociété parallèle, devenant fonctionnelle par le chaos/ écrire un vagabondage délirant en terre d’exclusion, apriori déconnecté des préoccupations d’actualités, afin de faire roman et parler plus justement, je l’espère, de notre société. Écrire pour écrire, passer d’un récit à la première personne à celui d’un chien qui parle, décrire un paysage puis enchaîner sur un mouvement de caméra, confronter le foot et la danse, faire se côtoyer les morts et les vivants, mettre des mots sur des odeurs. De l’action, de l’amour, des corps. Sortir du huis-clos. Où ces désirs me mèneront- ils ? En écrivant, je le saurais. »

Biographie

Né en 1991, Marin Fouqué est diplômé des beaux-arts de Cergy. Il vit dans le 93, anime des ateliers d’écriture, étudie le chant lyrique et pratique la boxe française. Il écrit de la poésie, du rap, des nouvelles, et compose sur scène depuis 2015 des performances mêlant prose, corps, chant et musique. Édité chez Actes Sud, 77 est son premier roman. Son deuxième roman, G.A.V, est à paraître chez le même éditeur.

+ Suite
découvrez notre programmation 2021 2021.ccncn.eu découvrez notre programmation 2021 2021.ccncn.eu découvrez notre programmation 2021 2021.ccncn.eu découvrez notre programmation 2021 2021.ccncn.eu découvrez notre programmation 2021 2021.ccncn.eu découvrez notre programmation 2021 2021.ccncn.eu découvrez notre programmation 2021 2021.ccncn.eu découvrez notre programmation 2021 2021.ccncn.eu découvrez notre programmation 2021 2021.ccncn.eu découvrez notre programmation 2021 2021.ccncn.eu