Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

Enora Rivière : Moteurs

Bourse d’écriture

Moteurs racon­te­ra une danse : Sacre #2 créé par Domi­nique Brun le 13 mars 2014, à par­tir du Sacre du prin­temps de Vaslav Nijins­ki, Igor Stra­vins­ky et Nico­las Roe­rich (créé le 29 mai 1913).

Il ne s’agira pas d’écrire une étude docu­men­taire sur le tra­vail de Domi­nique Brun, ni même un énième texte cri­tique ou his­to­rique sur cette pièce majeure du XXème siècle mais d’en pro­po­ser un nou­veau regard : celui du dan­seur et du tra­vail de sa pen­sée pen­dant l’acte de danse. Moteurs sera un texte littéraire.

A par­tir d’entretiens indi­vi­duels, Moteurs racon­te­ra Le Sacre du prin­temps depuis le point de vue de l’ensemble des dan­seurs du pro­jet, 34 au total dont je fais par­tie. Le texte ren­dra compte à la fois de la nar­ra­tion, du dérou­lé spa­tial, tem­po­rel et ges­tuel de la danse mais aus­si de tout ce à quoi pensent les dan­seurs quand ils dansent cette danse pré­ci­sé­ment, c’est-à-dire de tout ce qui serait de l’ordre de l’invisible, de l’insaisissable, de l’immatériel. La trame nar­ra­tive de l’argument sera mise en fric­tion avec un feuille­tage de mono­logues inté­rieurs. Avec Moteurs, je tente de nom­mer le tra­vail de la pen­sée du dan­seur, d’énoncer les dif­fé­rents mou­ve­ments de sa conscience en situa­tion de repré­sen­ta­tion. Je mets la pen­sée en mou­ve­ment au défi de l’énonciation.

Enora Rivière

+ Suite