Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

Myriam Gourfink

Accueils-studio

Les ins­pi­ra­tions et expi­ra­tions des inter­prètes consti­tuent la matière pre­mière de cette cho­ré­gra­phie pour huit dan­seuses accro­chées les unes aux autres.

Struc­ture souffle, le titre choi­si par Myriam Gour­fink pour sa pro­chaine créa­tion, pour­rait résu­mer l’ensemble de sa démarche. Tant le tra­vail du souffle, fon­dé sur une par­faite maî­trise des tech­niques de res­pi­ra­tion du yoga, ini­tie, struc­ture et guide le mou­ve­ment chez cette cho­ré­graphe de la len­teur et du conti­nuum. Déclen­ché par un sou­ve­nir d’enfance — l’image de ses parents vire­vol­tant ensemble, main dans la main, dans les bals popu­laires qu’ils fré­quen­taient assi­dû­ment —, ce nou­veau pro­jet por­te­ra sur la notion de contre­poids, cen­trale dans les danses de couple. Ain­si les huit dan­seuses, reliées entre elles par toutes les accroches pos­sibles (un pied à un cou, un doigt à un orteil…), évo­lue­ront en contre­poids constant, for­mant ensemble une struc­ture soli­daire et mobile, don­nant à voir le vide qui se des­sine entre les corps. Les ins­pi­ra­tions et expi­ra­tions des inter­prètes consti­tue­ront la matière pre­mière de la cho­ré­gra­phie ali­men­tant une struc­ture com­mune per­met­tant à la danse de sur­gir. La musique de Struc­ture souffle s’appuiera sur une col­la­bo­ra­tion entre l’artiste sonore Romain Per­rot et le com­po­si­teur Kas­per T. Toe­plitz. La pièce se déploie­ra dans une ver­sion pla­teau offrant un rap­port fron­tal clas­sique ain­si que dans une ver­sion in situ, où le spec­ta­teur pour­ra cir­cu­ler et chan­ger de point de vue à loi­sir. Conçue pour durer entre 1 et 6 heures, elle pour­ra se décli­ner en duo, trio, qua­tuor… selon les lieux.

Dan­seuse et cho­ré­graphe de nom­breuses pièces, Myriam Gour­fink est enga­gée dans une recherche sur l’écriture du mou­ve­ment depuis 1996. Fon­dée sur les tech­niques res­pi­ra­toires du yoga, sa danse repose sur une orga­ni­sa­tion rigou­reuse des appuis et une conscience aigüe de l’espace. A la fois abs­traite et sen­sible, elle se carac­té­rise par sa len­teur et une impli­ca­tion des inter­prètes qui sont ame­nés à effec­tuer des choix à l’intérieur des par­ti­tions. Accom­pa­gnée par l’IRCAM ou le Fres­noy, elle déve­loppe des par­ti­tions qui intègrent les tech­no­lo­gies pour per­tur­ber et re-géné­rer en temps réel ses cho­ré­gra­phies. Invi­tée sur de nom­breuses scènes inter­na­tio­nales, elle a diri­gé le pro­gramme de recherche et com­po­si­tion cho­ré­gra­phiques de la Fon­da­tion Royau­mont de 2008 à 2013, et est l’auteure avec Julie Per­rin et Yvane Cha­puis du livre Com­po­ser en danse, un voca­bu­laire des opé­ra­tions et des pra­tiques, paru en jan­vier 2020. Elle tra­vaille en col­la­bo­ra­tion avec le com­po­si­teur Kas­per T. Toe­plitz depuis 1999.

+ Suite

Distribution

Composition chorégraphique
Myriam Gourfink

Composition musicale
Kasper T. Toeplitz

Danse
Alexandra Damasse, Céline Debyser, Carole Garriga, Karima El Amrani, Deborah Lary, Annabelle Rosenow, Azusa Takeuchi, Véronique Weil

Régie générale
Zakarriyya Cammoun

Production déléguée : LOLDANSE
Coproduction : centre chorégraphique national de Caen en Normandie, dans le cadre de l’accueil-studio ; La Place de la danse / CDCN Toulouse Occitanie ; Atelier de Paris / CDCN ; Le Dancing / CDCN Dijon Bourgogne-Franche-Comté ; Festival d’Automne à Paris ; Centre des Monuments nationaux.
Soutien : CN D – Centre national de la Danse dans le cadre de l’accueil en résidence
LOLDANSE est conventionnée par le ministère de la Culture – DRAC Île-de-France.

Dates et lieu

juillet 2021

  • 15
    ccn de Caen en Normandie 19h00

Billetterie

Entrée libre sur réservations - jauge limitée

Billetterie

Billetterie Weezevent