Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

Pierre Godard & Liz Santoro avec Pierre-Yves Macé

Répétitions publiques

Ins­pi­rés par un jeu mathé­ma­tique et le prin­cipe de la divi­sion cel­lu­laire, Pierre Godard et Liz San­to­ro éla­borent une pièce pour trois dan­seurs et trois musi­ciens, où cha­cun influence le jeu de l’autre. Une par­ti­tion à la fois mil­li­mé­trée et aléatoire.

The Game of Life s’inscrit dans le pro­lon­ge­ment d’une per­for­mance ima­gi­née en 2019 par Pierre Godard et Liz San­to­ro, où les cho­ré­graphes expé­ri­men­taient dif­fé­rentes manières de repen­ser le lien entre danse et musique. Avec en tête cette ques­tion : que se passe-t-il quand une dan­seuse inter­prète une par­ti­tion musi­cale et quand un per­cus­sion­niste s’approprie le mou­ve­ment d’une pièce de danse ? Aujourd’hui asso­cié au com­po­si­teur Pierre-Yves Macé, le tan­dem s’inspire de l’automate cel­lu­laire “Life” ima­gi­né en 1970 par le mathé­ma­ti­cien John Conway pour tra­vailler sur un éco­sys­tème où chaque mou­ve­ment d’un inter­prète déter­mine celui des autres. Comme un jeu de domi­nos régit à la fois par des règles mathé­ma­tiques et des acci­dents. Au pla­teau, trois danseur·euses de la com­pa­gnie Le Prin­cipe d’incertitude inter­agissent avec trois musicien·nes de l’ensemble L’instant don­né, qui jouent d’instruments légers et mobiles (flûte, per­cus­sion et vio­lon). Pierre-Yves Macé et les cho­ré­graphes éla­borent la pièce ensemble, déve­loppent musique et danse en un dia­logue constant, tra­vaillant ain­si à orga­ni­ser leur jeu en un infi­ni de pos­si­bi­li­tés et d’associations aléa­toires, comme une cel­lule qui méta­bo­lise et se reproduit.

Après des études d’ingénieur et un début de car­rière comme ana­lyste dans la finance, Pierre Godard a tra­vaillé au théâtre comme élec­tri­cien, acces­soi­riste, régis­seur et assis­tant à la mise en scène. Il se consacre désor­mais à la recherche de formes per­for­ma­tives met­tant en jeu le mou­ve­ment et le texte. Paral­lè­le­ment, il vient de sou­te­nir une thèse en Intel­li­gence Artificielle.

Cho­ré­graphe et dan­seuse amé­ri­caine for­mée à la Bos­ton Bal­let School, Liz San­to­ro a éga­le­ment étu­dié les neu­ros­ciences à Har­vard, avant d’entamer une car­rière d’interprète pour de nom­breux artistes de la down­town dance à New York. Elle s’est ensuite atte­lée à des recherches sur le “corps per­for­ma­tif”, qui sont aujourd’hui au cœur de ses pro­jets artis­tiques avec Le Prin­cipe d’incertitude, com­pa­gnie qu’elle a cofon­dée en 2011 avec Pierre Godard.

+ Suite

Distribution

Conception, chorégraphie
Pierre Godard et Liz Santoro

Composition musicale
Pierre-Yves Macé

Espace
Mélanie Rattier

Lumière
Laïs Foulc

Danseu·r·ses
Mark Lorimer, Philippe Renard, Liz Santoro

Musicien·nes
L’Instant Donné

Flûte
Mayu Sato-Brémaud

Percussion
Maxime Echardour

Violon
Saori Furukawa

Durée
1 heure

Production Le principe d’incertitude, L’Instant Donné
Coproduction CCN - Ballet de Lorraine, centre chorégraphique national de Caen en Normandie, CNDC Angers, en cours

Dates et lieu

octobre 2022

  • 27
    CCN de Caen en Normandie 19h00

Billetterie

Entrée libre sur réservations – jauge limitée

Billetterie

Billetterie Weezevent