Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

Waacking avec Princess Madoki

Stage week-ends

Le Waa­cking est une danse qui fait par­tie de la culture Funk­style, main­te­nant inclu dans la culture Hip-Hop, et se danse sur les musiques Funk et Dis­co. Plus qu’une danse, c’est une culture qui est née à Los Angeles dans les années 1970 au sein de la com­mu­nau­té gay afro-amé­ri­caine et latino.
Elle s’illustre par des mou­ve­ments de bras lan­cés avec force et contrôle.
« Waack » est une ono­ma­to­pée qui se défi­nit par « tu crains », accom­pa­gné d’un geste de mains.

Le Waa­cking regroupe :
– La Social Dance : Il s’agit d’échanger avec les per­sonnes se trou­vant autour de nous.
– Le Posing : Comme son nom l’indique, les poses sont très impor­tantes dans le Waacking.
– Le Pun­king : Par ce geste cho­ré­gra­phique, le dan­seur donne une inter­pré­ta­tion de la musique. Il fait sur­gir l’émotion grâce aux expres­sions de son visage et à la théâ­tra­li­té du mou­ve­ment. Pour cela il s’inspire du ciné­ma muet et des acteurs gla­mours hol­ly­woo­diens : Mary­lin Mon­roe, Gre­ta Gar­bo, Fred Astaire, Audrey Hep­burn …etc.

Le Waa­cking est mis en lumière grâce aux émis­sions TV telles que le Soul Train ou par des chan­teuses comme Dia­na Ross qui était sou­vent accom­pa­gnée sur scène par les dan­seurs membres des « Ori­gi­nals Waackers ».

José­pha Mado­ki aus­si connu sous le nom de Prin­cess Mado­ki découvre la danse hip hop à l’a­do­les­cence et se pas­sionne très vite pour la scène. En 2003 elle intègre l’A­ca­dé­mie Inter­na­tio­nale de Danse (Paris) ou elle se forme aux tech­niques clas­sique, contem­po­raine et jazz.
Elle déve­loppe alors une ges­tuelle qui lui est propre, mélan­geant ces influences hip hop, afro et contem­po­raine. Son tra­vail de cho­ré­graphe démarre en 2010 avec sa com­pa­gnie MADOKI et un pre­mier solo Mes mots sont tes maux qui obtient le Prix Paris Jeunes Talents 2010.
Elle col­la­bore en tant que danseuse/interprète sur des pro­jets éclec­tiques, avec des cho­ré­graphes venant d’u­ni­vers dif­fé­rent tels que : Damien Jalet, Pierre Rigal, Syl­vain Groud, Robyn Orlyn, Wayne Mc Gregor …
En 2016, Prin­cess Mado­ki intègre la Com­pa­gnie Eastman/ Sidi Lar­bi Cher­kaoui. Et danse dans des pièces tel que Babel 7.16, l’Opéra Satya­gra­ha ou en encore Stoic. Tou­jours avec Sidi Lar­bi Cher­kaoui, elle col­la­bore avec deux grandes stars inter­na­tio­nales : Beyon­cé et Jay‑Z, dans leur der­nier clip tour­né au Musée du Louvre APESHIT. Toutes ces expé­riences font d’elle l’artiste ver­sa­tile qu’elle est aujourd’hui. De plus, Prin­cess Mado­ki est spé­cia­liste d’une danse qui se déve­loppe de plus en plus en France : Le WAACKING. Elle est sou­vent invi­tée à juger et par­ti­ci­per à dif­fé­rents bat­tles inter­na­tio­naux avec un pal­ma­rès impres­sion­nant : Hot Mess (Cana­da 2018), Waack it Out (Ita­lie 2018), Werk the Floor (Angle­terre 2017), Step Ya Game Up 2014 (USA) Strees­tar 2013 (Suède)… etc.
Éga­le­ment pro­fes­seur de danse, son goût pour l’enseignement l’emmène à voya­ger à tra­vers le monde (Chine, Japon, Kaza­khs­tan, Rus­sie…) et trans­mettre ses connais­sances du Waa­cking. En 2016, Prin­cess MADOKI co-fonde le 1er col­lec­tif de Waa­cking Fran­çais MA DAME PARIS. Une autre occa­sion de mettre le Waa­cking à l’honneur et le faire connaître à un large public.

+ Suite

Informations

Horaires : le samedi de 14h à 17h / le dimanche de 10h à 13h
Tarif : 35€
Tarif réduit : 17,50€ (demandeurs d’emploi, étudiants -26 ans, bénéficiaires du RSA)

Renseignements et inscriptions auprès d’Isabelle Richard
02 31 85 83 91 / isabelle.richard@ccncn.eu

Dates et lieu

mai 2019

  • 18
    CCN de Caen en Normandie 14h00
  • 19
    CCN de Caen en Normandie 10h00