COVID-19 – ANNONCE DE FERMETURE JUSQU’À NOUVEL ORDRE
Par mesure de précaution, conformément aux directives communiquées par les pouvoirs publics et le Premier Ministre, et afin de préserver la santé de tous les publics que nous accueillons, mais également des salarié·e·s, des artistes, des intermittent·e·s, des intervenant·e·s, le centre chorégraphique national de Caen en Normandie est fermé jusqu’à nouvel ordre.
En attendant, prenez soin de vous et de vos proches. Nous ne pouvons que vous inviter à rester à l’écoute des consignes délivrées par les pouvoirs publics et à respecter les mesures sanitaires communiquées.
A très vite au centre chorégraphique pour de nouveaux moments partagés ensemble, en attendant, notre équipe reste joignable par mail en télétravail.

Edito Automne 2017

Commençons par des définitions.
Invisibilité : état de ce qui est caché. Visibilité fait de pouvoir être vu facilement.
Posons ensuite des questions.
Comment être visible ? Comment apparaître aux yeux du monde ? Comment se révéler à l’autre ? Comment rendre nos corps manifestes ? Comment faire savoir que nous sommes là en présence, vivants et dansants ?

La danse est quotidienne dans nos corps ; nous sommes flux, mouvements, os, muscles, chair, organes, nous sommes lignes, segments, courbes, volumes, nous sommes colonne vertébrale, air, nerfs, liquides, émotions, énergies.

La danse est partout s’infiltrant dans toutes les réalités sociales, par le web et les réseaux sociaux, par la pratique des danses urbaines aux danses de sociétés, par le travail incessant des équipes artistiques qui rencontrent les habitants en banlieues, en zone rurale, en ville, des  écoles primaires aux lycées, des universités aux hôpitaux, des comités d’entreprise aux associations…

Le monde de la Danse créé sans cesse depuis plus de trente ans du lien social et de la beauté. Nous tentons à chacune de nos actions de proposer à chacun de rencontrer son corps et de découvrir que l’autre fait partie de son champ de vision. Nous créons de la reliance et de l’émancipation. Nous travaillons l’intelligence corporelle et le respect à la différence.

Malgré ce travail mené par un nombre incroyable d’artistes, de pédagogues, malgré les réussites et les bonheurs, tout cela reste silencieux, non répertorié, non mis en valeur. Pourquoi le discours tenu est celui de l’échec de la démocratisation culturelle ? Pourquoi sommes-nous aussi peu visibles ?

Il nous faut prendre place, il nous faut affirmer que la danse permet une liberté de tous les corps. Une société où chaque corps serait visible et donc respecté, nous permettrait d’envisager une organisation politique enfin délivrée des carcans qui nous empêchent de muter.

Ces questions de visibilité dans notre société se posent de façon prégnante pour la représentativité des femmes, des  personnes racisées, LGBTI, handicapées…

Pour nous rendre visibles, continuons nos actions et affirmons que nos corps nous appartiennent.

Alban Richard

 

Une brochure spéciale pour l’automne car à Caen l’automne est festivalier ! Au ccn nous communiquons à l’année et pas en saison. Ce focus automnal vous précise nos activités annoncées dans notre brochure annuelle.
Vous retrouverez toutes nos informations lors de notre soirée de lancement 2018 la Big Party du 10 novembre !

L’équipe du centre chorégraphique