COVID-19 – ANNONCE DE FERMETURE JUSQU’À NOUVEL ORDRE
Par mesure de précaution, conformément aux directives communiquées par les pouvoirs publics et le Premier Ministre, et afin de préserver la santé de tous les publics que nous accueillons, mais également des salarié·e·s, des artistes, des intermittent·e·s, des intervenant·e·s, le centre chorégraphique national de Caen en Normandie est fermé jusqu’à nouvel ordre.
En attendant, prenez soin de vous et de vos proches. Nous ne pouvons que vous inviter à rester à l’écoute des consignes délivrées par les pouvoirs publics et à respecter les mesures sanitaires communiquées.
A très vite au centre chorégraphique pour de nouveaux moments partagés ensemble, en attendant, notre équipe reste joignable par mail en télétravail.

Edito 2017

Nous vivons dans un monde où l’on nous communique principalement des des nouvelles tristes et désagréables, de la peur, de l’effroi. Des positions et des prises de paroles se sont invitées dans le débat public et se font passer pour « normales ».

Populisme, islamophobie, antisémitisme, misogynie, xénophobie, homophobie, transphobie et racisme remplissent le champ médiatique. Ce qui est peu communiqué, ce sont toutes les actions citoyennes, sociales, associatives, écologiques, les volontés de penser ensemble, les rencontres qui provoquent de l’intelligence, du solidaire et de l’innovation. Des îlots de convivialité se créent et témoignent de la résistance du vouloir bien vivre, des milliers d’initiatives dans le monde enseignent à vivre responsable et amical. Des lieux d’innovations réfléchissent de manière omni-disciplinaire : des laboratoires d’idées pour des villes sensibles, des clusters européens dédiés à la santé, des centres communautaires, des groupes de réflexion, des Nest pour que des artistes et des entrepreneurs passent du temps ensemble à imaginer. Partout de Detroit à Malmö, de Grande-Synthe à Milan, des femmes et des hommes  réinventent, animent les territoires, connectent, expérimentent, créent des prototypes, apprennent à travailler avec des notions de bien-être, de Caring, de ralentissement.

Nous avons tant besoin de démocratie intellectuelle dans ce moment où des paroles de haine et de peur sont  trop présentes. Nous avons tant besoin de tenter d’ouvrir simplement et autrement les yeux.

Si la démocratie c’est de pouvoir créer ses propres espaces de résistance, alors voilà pourquoi au centre chorégraphique national de Caen en Normandie, nous continuerons de danser ensemble. Pour exulter, transpirer, se sentir vivants, créer, se soigner, se souvenir, pour dire : notre langage est commun, nous existons et nos corps sont libres !

Ici, nous partageons une énergie vitale, des aventures humaines, une respiration permanente, des opportunités de rencontres.

Ici l’équipe du centre chorégraphique rêve de projets qui permettent une meilleure compréhension du monde et d’autrui.

Alors oui, affectons nous de joie, organisons des communautés provisoires de destins, affirmons nos corps libres de leurs choix, de leurs sexualités, libres de se réunir, de créer, de penser.

Ici nous donnons de la valeur à la création, à l’intelligence, à l’imaginaire de chacun.

Alban Richard