Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

[Annulé] La Belle et la Bête

Une commande de l'Orchestre Régional de Normandie

Commande

Ini­tia­le­ment pré­vue en novembre 2020, la créa­tion de La Belle et la Bête est annulée.

La Belle et la Bête, un « conte de fée » allégorique

Dans La Belle et la Bête de Phi­lip Glass, la musique est posée à l’égal du film de Jean Cocteau.
Les per­son­nages du film sont doublés en direct par des chan­teuses et des chanteurs.
Phi­lip Glass a en effet cou­pé la bande-son et l’a recomposée.

Il y a dans La Belle et la Bête plu­sieurs niveaux gra­duels de lec­ture. On peut y voir un simple conte de fée, une belle his­toire d’amour ou encore une représentation allé­go­rique du pro­ces­sus de création.
La réa­li­sa­tion scé­nique se construit sur trois plans dif­fé­rents : le film pro­je­té sur un grand écran, les chan­teuses et chan­teurs sur une scène devant l’écran à l’intérieur d’une par­ti­tion lumi­neuse et les musi­ciens au pre­mier plan.
La par­ti­tion lumi­neuse de Jan Fedin­ger est une copie fidèle des tex­tures, vitesses, qua­li­tés, inten­si­tés et ryth­miques de la lumière de chaque scène du film. Comme Phi­lip Glass, Jan Fedin­ger a construit une chro­no­lo­gie à la seconde cal­quée sur celle du film.

Alban Richard crée une cho­ré­gra­phie d’apparitions fan­tômes, les chan­teuses et chan­teurs étant les spectres des per­son­nages du film. En pla­çant les chan­teurs en contre­point des images des actrices et des acteurs, il rejoint les envies pre­mières de Phi­lip Glass et Jean Coc­teau : « créer du merveilleux ».

+ Suite

Distribution

D’après le film La Belle et la Bête de Jean Cocteau (1946)
Tiré du conte de Madame Leprince De Beaumont
Avec Jean Marais, Josette Day, Michel Auclair, Marcel André

Opéra pour ensemble et film de Philip Glass (1994)

Scénographie et mise en espace
Alban Richard

Lumière et scénographie
Jan Fedinger

Interprètes
Marine Chagnon : La Belle (mezzo-soprano)*
Kamil Ben Hsaïn Lachiri : La Bête, Avenant, Ardent, Officiel du port (baryton)
Florent Karrer : Le Père, l'usurier (baryton)
Marthe Davost : Félicie (soprano)*
Mayan Goldenfeld : Adélaïde (soprano)*
Olivier Cesarini : Ludovic (baryton)*

Chef d’orchestre
Jean Deroyer
et l’Orchestre Régional de Normandie

* Lauréat de la Fondation Royaumont

Production déléguée Orchestre Régional de Normandie
Coproduction centre chorégraphique national de Caen en Normandie, théâtre de Caen, Le Trident – scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin, La Fondation Royaumont

Contact

Alexandra Renaud-Le Gallais
alexandralegallais@orchestrenormandie.com
02 31 82 05 07 - 06 28 60 38 88

Collaborateurs artistiques