Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.
Chargement

Paula Pi

Accueils-studio

Cette pièce a été créée à l’origine comme un duo avec Sorour Dara­bi. Pour des rai­sons artis­tiques, elle a évo­lué en un solo où la ques­tion du même et de l’autre, de l’identité et du double sont tra­vaillées au sein d’un même corps.

Au début, une voix : l’enregistrement d’un timbre, d’un souffle, comme l’apparition d’une alté­ri­té radi­cale. Au début, une langue : un rythme, un phra­sé, une répé­ti­tion, un sens qui se dérobe. De cette voix naît une série de ques­tions tou­chant à la langue. Qu’est-ce que la danse peut faire d’une voix : ten­ter d’approcher le monde qu’elle trans­porte à la lisère du sens, ou redé­ployer un mou­ve­ment au creux de ses inten­si­tés, de ses fric­tions afin de recons­ti­tuer son propre sys­tème de sen­sa­tion et d’interprétation ? Au terme d’un tra­jet avec les ques­tions phy­siques, lin­guis­tiques ou anthro­po­lo­giques sou­le­vées par cet enre­gis­tre­ment por­tant sur un rituel de pas­sage mas­cu­lin, Pau­la Pi a pro­duit une pièce – fai­sant de ce pré­nom le mot de passe d’une trans­for­ma­tion pos­sible. Comme dans sa pré­cé­dente créa­tion, Ecce (H)omo, le maté­riau de départ ins­crit les coor­don­nées d’un nou­veau ter­ri­toire sensible.
D’abord accom­pa­gnée du per­for­meur Sorour Dara­bi, puis seule, Pau­la Pi a for­mé un nœud, un entre­la­ce­ment où vient s’enrouler une réflexion sur la construc­tion du même et de la dif­fé­rence. Entre son corps, sa voix et ses doubles ima­gi­naires s’élabore un rituel navi­guant entre le proche et le loin­tain, la fusion et la cou­pure, le rêve et la réa­li­té, le mas­cu­lin et le féminin.

+ Suite

Distribution

Un projet par et avec
Paula Pi

Avec la collaboration de :
Dramaturgie et son
Gilles Amalvi
Dramaturgie
Pauline Le Boulba
Collaboration artistique
Rachel Garcia
Espace et lumières
Florian Leduc
Accompagnement en pratiques somatiques
Violeta Salvatierra
Interprète pendant le processus de création
Sorour Darabi

Administration/production
BureauProduire

Remerciements Neo Huelcker, Alexandre Lemos, José Valmir Ruzeré Imãmã, Viviane Ronbidzari’õ Inã, Paulo Cézar Tsitõti et toute la communauté de Aldeia Belém, Mathilde Gautry, Prabhu Edouard, Maïwenn Rebous et Nathalie Becquet, Lisa Biscaro Balle, Coline Bulloz et Gwendal Raymond.

 

Production NO DRAMA
Coproductions Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, CND Centre national de la danse, Festival Montpellier Danse 2018, centre chorégraphique national de Caen en Normandie – direction Alban Richard dans le cadre de l’Accueil-Studio, CCNO Centre chorégraphique national d’Orléans dans le cadre de l’accueil studio 2018, La Maison CDCN – Uzès Gard Occitanie, La Place de la Danse – CDCN Toulouse-Occitanie, Le Vivat Armentières, Charleroi danse
Avec le soutien d’Arcadi
Avec le soutien de PACT Zollverein, Montévidéo, les Laboratoires d’Aubervilliers, ICI — centre chorégraphique national de Montpellier – Occitanie — Direction Christian Rizzo
Avec le soutien de Montpellier Danse 2018, résidence de création à l’Agora, cité internationale de la danse, avec le soutien de la Fondation BNP Paribas

Dates et lieu

mai 2018

  • 03
    CCN de Caen en Normandie 19h00

Billetterie

entrée libre – réservations CCN
communication@ccncn.eu
02 31 85 83 95 (du lundi au vendredi, 14h à 18h)

Article associé

Interview Paula Pi

A la fois musi­cienne et cho­ré­graphe, Pau­la Pi est une artiste de talent qui nous vient du Bré­sil. Après avoir étu­dié la musique, le théâtre et le butoh, elle se …

Lire l'article